Accueil > Les villes à visiter dans l'Indre

Les villes à visiter dans l'Indre

 

 

Afficher l'image d'origine

Le Pays de Châteauroux

Située en région Centre-Val de Loire et chef-lieu du département de l’Indre, Châteauroux est aussi la dynamique capitale du sud du Berry. A seulement deux heures trente de Paris, Châteauroux est située au cœur de régions naturelles aussi variée que la Brenne, la Vallée de la Creuse ou la Champagne Berrichonne. Venez visiter le Centre Colbert, site emblématique du patrimoine industriel castelroussin, l’ancienne Manufacture des tabacs du 19ème siècle a été restaurée et réhabilitée en centre d’affaires. Rendez-vous ensuite au Château des Seigneurs de Déols datant du 15ème siècle et à l’origine de la naissance de la ville de Châteauroux. La Porte Saint-Martin, située au cœur du quartier médiéval de Châteauroux, est la porte de garde du Château Raoul. Au départ de Châteauroux, les bords de l’Indre sont aménagés en parcs et jardin sur une dizaine de kilomètres. Cet espace est idéal pour la balade et les activités en plein air. La pratique de la pêche est aussi très développée dans toute l’agglomération castelroussine en étang comme en rivière. (tous les hébergements de la commune)          

 

Afficher l'image d'origine

Le Pays d'Argenton-sur-Creuse

Surnommée « la Venise du Berry », Argenton-sur-Creuse est une ville accueillante et dynamique, dont le centre-ville très commerçant s’harmonise parfaitement avec l’authenticité des vieux quartiers. Un parcours touristique vous mènera de la Place du centre-ville vers les rues et ruelles d’autrefois. Les vieux moulins à roues et les anciennes maisons à galeries et à balustrades contribuent toujours au charme très pittoresque des balades le long des bords de Creuse. Un point de vue panoramique depuis l’esplanade de la Bonne Dame permet d’admirer le paysage aux collines escarpées et verdoyantes de la vallée de la Creuse. En ce qui concerne les musées, venez visiter la ville gallo-romaine d'Argentomagus. Un site archéologique exceptionnel. Grâce à son musée moderne et vivant vous remontez le temps, de la préhistoire à la fin de l'époque romaine ; ou le Musée de la Chemiserie. Un musée unique en France, qui raconte l'histoire de la chemise du Moyen Age à nos jours. Pour des ballades en famille, empruntez la Voie Verte aménagée par la Communauté de Communes du Pays d’Argenton-sur-Creuse. (tous les hébergements de la commune)

Afficher l'image d'origine

Le Pays d'Issoudun

Pour le plaisir de ses visiteurs et la qualité de vie des habitants, Issoudun est une ville fleurie 4 fleurs et compte 55ha de parcs, jardins et espaces verts qui sont les respirations de la cité. Engagée en faveur de l’environnement, elle a lancé un Agenda 21 local. Venez visiter le Musée de l’Hospice Saint-Roch d’Issoudun qui occupe l’emplacement de l’ancien Hôtel-Dieu, fondé au 12ème siècle et reconstruit au 15ème. Ce vaste et bel édifice comprend une chapelle et des salles des malades du 15ème siècle ainsi que deux ailes du 17ème et 18ème siècle. Ce patrimoine classé rassemble les Arbres de Jessé, un ensemble archéologique de la civilisation celte, des sculptures du 8ème au 15ème siècle, et l’apothicairerie… Depuis 1995, une extension contemporaine signée par l’architecte Pierre Colboc abrite les expositions temporaires consacrées à des artistes de notre siècle. Par son architecture autant que par sa vocation muséographique, le musée de l’Hospice Saint-Roch réalise l’alliance du passé et du présent, des richesses patrimoniales et de l’art contemporain. (tous les hébergements de la commune)          

 Afficher l'image d'origine

Le Pays de La Châtre

Surnommé le « Pays de George Sand », l’endroit parfait pour les littéraires qui ne manqueront pas de visiter la Maison de George Sand à Nohant où Frédéric Chopin a notamment séjourné. Les gourmands découvriront fermes et marché, les randonneurs partiront sur les nombreux circuits thématiques dans cette vallée de bocage, les cinéphiles iront marcher sur les pas de Jacques Tati. Entre George Sand et sa demeure, c’est une histoire d’amour faite d’une succession d’arrachements et de retrouvailles. Elle y reçoit ses amis, les fidèles Berrichons et les Parisiens : Liszt, Balzac, Chopin, Delacroix, Flaubert… C’est dans cette maison datant du 18ème siècle qu’elle écrit la majeure partie de son œuvre : La Petite Fadette, La Mare au diable, Les Beaux Messieurs de Bois Doré, François le Champi. La visite de la maison de George Sand est obligatoirement guidée et dure 1h. On continue dans l’Histoire avec le Château d’Ars, une jolie demeure médiévale fortement remaniée à la Renaissance qui fut la propriété de Gustave Papet, médecin et ami de George Sand. La romancière y situa quelques scènes du roman Les Beaux Messieurs de Bois Doré. L’intérieur du château est ouvert à la visite à l’occasion d’expositions estivales du Musée George Sand (mai-octobre). (tous les hébergements de la commune)

 Afficher l'image d'origine

Le Pays de Buzançais

La ville aux sept ponts, entretient des liens étroits avec l’eau qu’il vous suffira de suivre pour apprécier la beauté et la quiétude de la campagne environnante. De retour en ville, ne manquez pas les grands moulins, la célèbre pleureuse du sculpteur Ernest Nivet, la maison natale d’Albert Laprade, le grenier à sel, la Chapelle Saint-Lazare qui sont autant de témoins de la riche histoire de cette cité. Située au Nord de la ville, la Chapelle Saint-Lazare est le plus vieux monument de Buzançais. La chapelle est le seul vestige d’une léproserie mentionnée dans la bulle du pape Alexandre III de 1175. Elle possède une porte en plein cintre et une abside voûtée en demi-coupole. Durant plusieurs siècles, la chapelle Saint-Lazare fut ornée de plusieurs statues peintes en bois. La ville de Buzançais possède un patrimoine arboré riche et diversifié. Les arbres centenaires sont les témoins de notre histoire, observateurs privilégiés des évènements de notre quotidien. Sillonnez le territoire communal à la découverte de multiples couleurs qui les transforment en cathédrale de lumières. (tous les hébergements de la commune)         

 

 

Afficher l'image d'origine

Le Pays de Valençay

Le Château de Valençay est le symbole de la puissance impériale, Valençay incarne le goût et l’élégance avec ses marbres, tableaux, objets d’art, et son exceptionnel mobilier Empire orné de bronzes dorés. C’est à la demande de Napoléon que Talleyrand fit l’acquisition du domaine en 1803. A l’intérieur du château, les collections témoignent du raffinement de cette époque. Les salons, les chambres ou encore les galeries, sont meublés d’un remarquable mobilier Empire. Les cuisines, l’office et les caves témoignent de l’attention portée par le maître de maison à sa table, renommée dans toute l’Europe. Enfin, le théâtre, véritable joyau de 1810, se visite plusieurs fois par semaine dans le cadre de visites privées. Construit pour la distraction des Princes Espagnols lors de leur séjour forcé à Valençay, il conserve l’ensemble de ses décors et toiles de fond de l’époque. Pour les fous d’automobiles, dans une ambiance d’ancien garage, le musée présente une soixantaine de véhicules de 1898 à 1998, tous en état de fonctionnement sur 1600m², ainsi qu’une importante collection d’enseignes de garage, de pièces détachées et d’affiches d’époque. (tous les hébergements de la commune)          

 Afficher l'image d'origine

Le Pays de Châtillon-sur-Indre

Châtillon-sur-Indre est une charmante bourgade de 3000 habitants qui enroule ses 45 km2 autour de son donjon féodal du XIIème siècle. La première mention de la ville remonte au IXème siècle. Elle a connu un développement important dans le passé : baillage puis présidial et une paroisse relevant du diocèse de Bourges. La richesse patrimoniale témoigne fort bien de son glorieux passé. Un château du XIIIème siècle qui a retrouvé son unité en 2010, une collégiale et un donjon, tous trois classés monuments historiques, participent avec les maisons de Renaissance du centre bourg au caractère médiéval de la cité. (tous les hébergements de la commune)          

 

 

 

 Afficher l'image d'origine

Le Pays de Le Blanc

A la frontière du Poitou et du Berry, doit sans doute son existence à la présence d’un gué permettant de traverser la Creuse. Quant à son nom, d’origine gauloise, son sens reste obscur, mais ne doit aucunement être associé à celui de la couleur. Le cours de la Creuse, partageant la ville, a influencé toute son histoire : la ville Basse, au nord, s’est formée autour de l’église St Génitour, le long de la voie romaine. Elle dépendait de la province du Berry. La ville Haute, au sud, s’étageait sur les coteaux calcaires entourant deux forteresses : le château Naillac, berrichon, et le château Donjon, poitevin, aujourd’hui disparu. Au Moyen-Age, un pont reliait les deux villes, mais il fut emporté par une crue en 1530. Pendant trois cents ans, le passage de la Creuse se fit par le bac. Le pont ne fut reconstruit qu’au début du XIXe siècle, entraînant de grands travaux d’urbanisme qui donnèrent au Blanc son aspect actuel. (tous les hébergements du Pays de Le Blanc)       

 

 

 

 Afficher l'image d'origine

Le Pays d'Eguzon-Chantôme

Découvrez la vallée au fil de l’eau, de ces trois lacs, créés par l’Homme, qui façonnent notre paysage aujourd’hui : Le lac d’Éguzon, le dynamique, avec ses plages de sable, ses activités nautiques, ses évènements marquants… Le lac de La Roche aux Moines, le sauvage, en pleine nature, une plage familiale, seul le bruit des canoës et des pêcheurs. Le lac de la Roche Bat l’Aigue, le mystérieux, modelé par les bottes de Gargantua… (tous les hébergements du Pays d'Eguzon-Chantôme)        

 

Un projet ?

Vous êtes propriétaire et souhaitez labelliser votre hébergement ?

Retrouvez le Label Gîtes de France sur vos réseaux sociaux préférés